Après moi, le déluge.

El Reino, de Rodrigo Sorogoyen.

Espagne.
Sortie le 17 avril 2019.

Manuel López-Vidal est un politicien espagnol important. Cela signifie qu’il est suffisamment corrompu pour continuer une partie de sa vie derrière les barreaux. Quand le parti décide de le sacrifier pour sauver les meubles, l’homme développe alors l’intention farouche d’entraîner tout le monde dans sa chute.

Déjà l’auteur d’un thriller particulièrement réussi, Que Dios nos perdone (qui voyait deux flics à problèmes lancés aux trousses d’un tueur spécialisé dans les sévices sur grands-mères), Sorogoyen transforme l’essai dans une course contre-la-montre à la limite du respirable.

Mention spéciale pour l’acteur phare, Antonio de la Torre, qui en a remporté le Goya du meilleur acteur. Parce que quand même.